Déclaration universelle des droits de la haine

N
ous, citoyens du monde, revendiquons solennellement par la présente déclaration notre droit inaliénable à la haine.
Tous les homme naissent également détestables et haineux en droit, et sans distinction de race, de nationalité ni de religion.
Nul mortel ne saurait se prévaloir d'une quelconque dispense en ce domaine, pas plus les noirs que les blancs, les académiciens que les illettrés, les oisons bridés que les canes bâtées, ni même ma belle-soeur Monique.
Seul Dieu pourrait échapper à cette règle, car Dieu est amour. Mais un tel sujet dépasse un peu le cadre de notre propos.
Cela fera peut-être un jour l'objet d'une déclaration universelle des droits de Dieu.

Retour au sommaire de l'Encyclopédie de la haine