L'encyclopédie de la haine
ou Dictionnaire raisonné de l'hostilité et de l'aversion

Avertissement de la rédaction
Cette encyclopédie a généralement le don d'énerver, d'irriter et donc de provoquer des réaction cutanées inopinées comme l'apparition de boutons ou de tremblements de colère.
Nous en déconseillons donc la lecture a toute personne ayant passé une journée désagréable
et souhaitant se délasser tranquilement. Pour cela il y a la télévision.

contient
-La Déclaration
des droits de l'homme à haïr son prochain.
-L'échelle de Crastes
Les articles:
-A
: Amour, Angelure, Anglofile, Autocrastes, Auto-détruire
-S: Syllogisme
-L: Laideur NOUVEAU ET FANTASTIQUE!

Préface de l'auteur
Je hais les préfaces, elles ne sont pour la plupart que d'insipides plaidoyers vaguement destinés à cautionner les théories les plus farfelues, lorsqu'il ne s'agit pas de justifier les errements intellectuels d'un auteur quelconque.
Je rêve d'une préface qui dirait en substance ceci:
"Ce livre est une merde, achetez-le à la rigueur mais ne le lisez pas"
Non-contents de jouer les apprentis avocats, les préfaciers donnent souvent dans le style pédagogique. Et d'expliquer que l'auteur est un précurseur, que l'oeuvre est fondamentale, qu'il est absolument nécessaire de le lire, et cetera.
Je rêve d'une préface qui dirait en substance ceci:
"Ce livre ne contient rien que vous en sachiez déjà".
Alors comme on n'est jamais si mal servi que par soi-même, j'ai décidé d'écrire la préface de mon encyclopédie.
Je m'adresse à toi, lecteur improbable, pour te dire qu'il n'est pas indispensable que tu me lises. Je n'ai rien à t'apprendre, car la haine est aussi naturelle et universelle que le Coca-cola.
Par contre je t'invite à te joindre à ce grand mouvement encyclopédique, dont je suis l'instigateur. Pour être digne de ce nom, une encyclopédie se doit d'être collective et en perpétuelle évolution: "a working progress" (un "travail évolutif", note de la revue) disait Bacon, qui fut à l'Angleterre ce que l'évêque Cauchon fut à la France: une flamme régénératriste.
J'attend donc ta contribution, lecteur, étant entendu que je me réserve le droit de censurer tes propos s'ils ne me conviennent pas.
Le XVII ème siècle fut celui des lumières, le XXI ème sera celui de la haine ou il ne sera pas.
Hostilement votre, l'auteur.