La revue improbable

N°26, avril-mai 2003

Combattre le Mal

"La racine des pensées, c'est le coeur.
Il fait pousser quatre rameaux:
le bien et le mal, la vie et la mort."

Siracide 37.18

Qui a scruté son coeur en toute sincérité sait qu'il y réside une tendance vers la déchéance, une cruauté, un goût pour le néant et la mort qui ne doit rien à personne.
Dans nos coeurs réside un attrait vertigineux pour le Mal et la destruction.

Mais avant le Mal il y a le mal, la souffrance qui nous ronge et se nomme: absence, sentiment de vide, ennui, mélancolie, perte, manque, pauvreté, maladie, mort. Avant le Mal, il y a cette incomplétude, ce creux terrifiant qui est aussi infinitude: notre mystérieuse liberté!
Il faudra en répondre.

Venant au monde nous avons tout perdu, nous avons perdu la totalité pour tomber dans la grande Épreuve.
Deux voies s'ouvrent alors devant nous, deux voix s'adressent à nous, et nul ne peut se soustraire au choix:
-soit le refus et la fuite:
la réclusion dans les mensonges, les illusions et les récriminations (choses qui précèdent le crime). C'est retourner vers l'océan totalitaire, non pour le traverser, mais pour s'y noyer, se livrer au Mal pour fuir le mal.
Abdiquer, capituler.
-soit l'acceptation et l'affrontement:
accepter le mal, la souffrance, comme le passage nécessaire avant de parvenir à la Terre Promise et affronter hardiment le Mal, confiant dans l'alliance renouvelée avec la Sagesse Éternelle, sûr de la victoire finale du Bien!
Conquérir la liberté!

Sommaire

Alain Suied
POÉSIE
Dans les abîmes
"Tu te tiens en équilibre sur le seuil des abîmes"
Face au Mal (premiers extraits d'un recueil à paraître)
"Dans la nuit j'ai voyagé / à rebours du rêve"

ANALYSES
De boue mais debout. (Durant la guerre, premiers combats)
"ne pas NIER le Mal EN NOUS pour pouvoir le combattre lucidement"
L'avenir d'une élision
"Étrange destin de l'identité Juive!"
Freud, Moïse et le déni occidental
"Le "dernier" Freud, celui de "L'homme Moïse et le Monothéisme" étonne ou provoque le rejet"
Traumatisme dans la Kultur
"comment le "traumatisme" peut-il si exactement, si précisément se re-produire sans que la "Civilisation" ne le repère? "
Pour Bela Grunberger.
Ensemble comprenant un discours, un texte sur Le Mal devant nous et un acrostiche.
Pour fêter le centième anniversaire du célèbre psychanalyste, auteur du classique "Le Narcissisme" (Payot).
Alain Suied a dirigé un ouvrage sur Bela Grunberger aux Éditions l'Harmattan - NDLR

LECTURES
Adorno, la teneur de la vérité
"Kierkegaard" écrit par Adorno en 1929 sort enfin en traduction française.
Rachel Bespaloff: Lettres à Jean Wahl
"voilà son tourment, voilà ses amitiés, ses soucis, son affrontement avec l'horreur et l'Histoire "
Jean-Pierre Denis: Nos enfants de la guerre

"Le courage simple face à la tranquille "banalité" du Mal"
Blok, Raine, Soucy
"l'artisan-poète continue sa route, fidèlement"

Richard Ober
POÉSIE
De cendre

Absence et solitude
Quatre épreuves
Quatre passages
Perdre (paru en juin 2002)
"Venant au monde, nous avons tout perdu"

LECTURES
Catharsis ou purification (paru en avril 2002)
Le théâtre de la cruauté ou le bain dans le Jourdain
Le vide (paru en avril 2002)
Autour du "Champs de gravité", Alain Suied (Éditions Lettres vives)

Sylvie Freytag
POÉSIE
L'ombre du silence
Quel silence?
Source des mondes
Rameau de vie
Bilingues (allemand-français)
Haïkus
Des saisons
Auch wenn ich schwach bin(Même si je suis faible
)
"Dein Wort mir gibt..." - "Ta Parole me donne..."
Herzensschrei (cri du coeur)
"Je peux changer mon amertume"


R. O.


Vous pouvez nous écrire à cette adresse: Revue.improbable@wanadoo.fr

La revue improbable
N°26, avril-mai 2003