As I went out one mornig
Bob Dylan
Adapté de l'anglais (USA) par Alain Suied

Je me promenais dans le matin
du côté de Tom Paine
et j'ai croisé la plus belle
des femmes marchant dans les chaînes.
Je lui tendis la main
elle prit mon bras:
à cemoment précis
je vis qu'elle me voudrait du mal.

"Quitte-moi mintenant..."
murmuré-je.
Elle me répondit: "Je n'en ai pas envie.
Je dis: "En as-tu le droit?"
"Je vous en prie, lança-t-elle
du bout des lèvres
je vous épouserai en secret
et nous partirons vers le Sud."

A ce moment-là, Tom Paine lui-même
arriva, coupant à travers champs.
Il criait à cette jeune fille
de cesser ses manigances.
Et tandis qu'elle lachait mon bras,
Tom Paine repartit.
Et il me lança: "Je suis désolé
oh désolé pour ce qui vous arrive."

La revue improbable N°24, décembre 2002