Pour en finir une bonne fois pour toute avec le jugement de l'Occident
Alain Suied

La France qui s'est voulue le centre du monde se voit bien en centre de l'Europe!
La France qui a coupé la tête du Roi et séparé l'Église de l'État se voit bien en "fille aînée de l'Église"! Nouvel "immortel", Giscard a mis fin à "l'Histoire" avant Fukuyama: 39/45 avait été le dernier avatar de cette science idéologique et imprécise - désormais la "page" était "blanche"! situation idéale pour Mitterrand - grand connaisseur des bars de Vichy, défenseur de leur pensée de comptoir et désormais capable d'amitié avec les déjudaïsés de l'extrême comme Badinter..

Puisque la Shoah avait et n'avait pas eu lieu, la France gardait ses illusions ( et variait ses intérêts - en Afrique, notamment - et pour de longues années de troubles relations avec les tyrans, d'abord soutenus en tant que groupe marginal et haï des populations vite gavées de ...L'HISTOIRE.... française!).

La Shoah avait en lieu...pour que les bonnes consciences puissent dire: "Plus jamais ça" (sous-entendu: en France, puis en Europe...) et n'avait pas eu lieu puisque (grâce aux apports extérieurs) Hitler avait été vaincu mais (voir "Le Maître du Haut Château "de Philip K. Dick) seulement dans les livres...d'Histoire...Ce qui avait gagné, c'était le DÉNI.

Le déni du NARCISSISME prénatal, au niveau de l'histoire personnelle; le déni de l'exigence (et de la présence) juive(s) en France et en Europe (le meurtre archaïque du père au niveau de la horde enfin "civilisée", c'est-à-dire sauvant les apparences!)

L'Europe est l'autre nom de ce déni.

Assimilés jusqu'au mépris absolu des Juifs d'ailleurs, certains Juifs d'Europe sont les premiers à souscrire au mythe Palestinien (ce "truc" d'illusionniste des tyrans de Syrie, du Soudan ou de richissimes familles régnantes... ou.. ..d'Arafat. .. .), les premiers à chasser la reconnaissance médiatique, à laisser libre-cours à un narcissisme à col ouvert qui a quelque chose de "rassurant": c'est donc ça? Un père qui a renoncé à sa fonction! Un narcissisme qui ose "se la jouer": "ça le fait."

Tuer la "fonction" paternelle quel sursis pour Hamlet et Oedipe! Le rêve occidental! Juifs et Tziganes en payèrent le prix. L'Europe peut exister. Sur les ruines de ses propres valeurs!

Le nom de "Dieu" posa problème dans la Constitution...écrite par Giscard !

Mais ce n'est qu'un "sursis" - l'Histoire ne demande qu'à se rappeler à nos manuels scolaires et à nos hommes politiques déchargeant leurs responsabilités sur l'Europe. De plus les "valeurs" que sont la "Loi" et "l'amour du prochain" sont issues de la Bible! Elles ne cessent d'être brandies (un phallus de dernier recours) dans les débats et les discussions philosophiques et religieuses!

Monsieur Chirac qui prononça les discours les plus lumineux sur Vichy et la responsabilité de l'état français en connaît l'avant-goût: sa loi sur le "voile islamique" lui a montré les limites de la reconnaissance des pays arabes qu'il soutient sans faille et la véritable intention des "imams" extrémistes et des partisans de la victoire de l'Islamisme sur le Satan. occidental...

DES LIMITES - n'est-ce pas cela qu'il faudrait aujourd'hui RETROUVER?

Des limites à l'illusion narcissique de la toute puissance française et européenne, des limites à la puissance magique des "politiques", des limites aux sacrifices possibles à la lâcheté socio-économique, des limites à la volonté non-dite de destruction d'Israël, des limites au DÉNI du retour de l'antisémitisme et des ses violences Banlieusardes?
Des limites au "jugement" de l'Occident sur ses propres fondements....sémites!

La revue improbable
N°30, décembre 2003-janvier 2004