Lumière
Théophile


Il y a une flamme dans mon coeur
Jamais le vent ne pourra l'éteindre,
Elle est ma force, mes espoirs, ma vie.
Prenez tout de moi, mais pas cette lueur.

Tout doit mourir, mon corps aussi
Mais pas cette ardente chaleur
Qui éloigne de moi la peur
Et le brouillard qui s'épaissit.

Je l'ai retrouvée, loin du mépris
Et ne saurais comment lui dire,
Tant je l'aime, tant je la désire :
Eclaire mon chemin, mon esprit.

Sans elle, je peinerais pour vivre.
Puisse-t-elle me guider, m'accompagner,
Je n'oserais disparaître, mourir
Sans la mériter, sans que je la suive.