Ora et Labora
R.O.

Le Seigneur sépara les eaux d'en haut et les eaux d'en bas
Il plaça dans le ciel le soleil et la lune comme luminaires,
Scindant le tohu-bohu en mâle et femelle :
Et la Création reçut en partage la fécondité.

Il faut bien un homme et une femme pour que naisse un enfant !
Quelle merveille que l'amour éprouvé par les contraires !
Quelle splendeur que leur union et leur engendrement !
Quelle noblesse et générosité dans l'oeuvre du Créateur !

Mais un drame terrifique secoua le ciel, il y eut un écart
Un refus qui dégénéra en rébellion et finit par se propager
Jusqu'à Adam : un contradicteur refusa la loi de générosité,
"Je garderai pour moi la gloire que le Seigneur m'a été donnée ! "

Prononça-t-il, pour son plus grand malheur
Et la plus grande rigueur de la nécessité contre lui.
Adam et Eve écoutèrent ses insinuations venimeuses,
Et comme le serpent fils du menteur ils s'accaparèrent.

Ils voulurent radiner pour eux même le don du Seigneur,
Edifiant un barrage en eux même, refusant la générosité
De se donner pleinement, ils voulurent conserver
Pour eux-même leur être au lieu d'engendrer
.

*

L'ardeur dévorante et indépendantiste d'Eve l'imagination
Est la mère des eidolon sexuelles, des faunes et des nymphes,
L'ambition destructrice et séditieuse d'Adam l'intellect
Est le père du mensonge et de la fausse philosophie matérialiste.

MAIS, pour fabriquer les tours de Babel, il fallut un peu d'imagination
Mêlée à la raison, tu sépareras le mercure du soufre.
Et pour fabriquer les idoles il fallut un peu de raison
Mêlée à l'imagination, tu sépareras le soufre du mercure.

Il est donc un mélange impur mortel et stérile
Et une union pure vivifiante et fertile.
La parabole de N.-S. Jésus-Christ, Le Fils de l'Homme,
Le serviteur et l'ami fidèle qui donne sa vie, enseigne que le grain

Doit mourir afin de porter du fruit. Et quels fruits porte le Galiléen !
Il accomplit en lui-même la Réconciliation et, ainsi, devient la Porte !
La générosité engendre et donne vie, loi de la Création,
Mais que fit le serpent ? Il causa la confusion entre Adam et Eve

Détourna le sens du fleuve créateur dans un marécage de divisions
En abstraction scientifique et en fantasmagories trangressives.
Pour que se brisât leur illusion, et selon la grande mathématique,
Ils reçurent la mort et l'accouchement dans la douleur.

*

Et la terre dut être labourée dans la peine, le vent et le froid
Le dur labeur devint par nécessité instructeur de la vérité.
Imagination et raison, doivent être purifiée, par labeur
Pour libérer l'incorruptible prisonnier en nos cœurs

Descoriées et allégées afin qu'elles s'unissent
Et se rangent
sous le règne de Notre Seigneur.
Les jardiniers de la Roseraie savaient comment la Matière première,
C'est à dire la Terre, l'Univers mordu par le serpent,

La nature qui a chuté avec Adam et Eve,
Dans laquelle est prisonnière l'étincelle incorruptible,
Par les souffrances et les engloutissements
Et l'extraction de la quinte essence

Laisse venir au monde l'incorruptible :
L'esprit emprisonné dans la matière.
Les opérations des Sages débouchaient sur l'entrée au Palais du Roi,
Suivant le chemin de guérison des enfants d'Adam et Eve,

Par l'onction venue du Ciel, et la métamorphose en Pierres
Philosophales, les pierres de Jérusalem Céleste qui viendra.
C'est ainsi que Jésus a transformé Simon en Pierre
" Tu es Pierre et sur cette Pierre, je bâtirai mon Église "

*