Conférence-hologramme
Alain Suied
Science-fiction

........." - Même si cela n'est pas très post-Martien, permettez-moi de m'exprimer en langage animal pré-Exilique pour donner à ma modeste Conférence un aspect "mondain" acceptable. Je n'ignore pas que certains d'entre vous, téléportés de l'Autre Côté, auront quelques difficultés à se passionner pour ce mode de vie primaire, dont même le langage (articulé, à l'ancienne!) leur paraîtra dérisoire et suranné. Je veux toutefois insister : un effort non-Extatique ne pourra que vous dépayser, pardon, vous déstructurer et un moment de régression Humanoïde ne sera pas forcément IMPRODUCTIF.
...Humanoïde : le mot est lancé! Ces créatures peuplaient le "monde" avant l'Exil et avaient heureusement remplacé l'horrible Barbarie organisée qui salissait encore le Jaillissement Originel. Grâce à leurs archives virtuelles, nous avons pu reconstituer la vie quotidienne et surtout les conceptions invraisemblables de ces erreurs à' deux pattes!
...Les "Humains" (les Humanoïdes avaient choisi leur propre nom en référence humoristique à leurs prédécesseurs) croyaient dans un concept-projection qu'ils nommaient "réalité". Ils ignoraient ou niaient (selon le cas) la simple évidence de l'Extase! Ils avaient réussi le trouble exploit de se priver eux-mêmes de leur propre évolution verticale! Songez que leurs "cerveaux" fonctionnaient au dixième de leurs capacités... (Cerveau: ce mot désignait l'organe destiné à les préparer à l'Exil; il était constitué de neurones désacralisés baignant dans un liquide post-stellaire appelé "sang" tout ceci ne peut que souligner l'aspect misérable de ces êtres dépourvus d'ubiquité et de dématérialisation.)
...Comment auraient-ils pu admettre la nécessité de la Reconnaissance Mutuelle et l'urgence de l'Unité face à l'invasion Humanoïde?
...Les implants, les prothèses, les circuits miniaturisés se fondaient peu à peu dans leurs organes élémentaires et dans le faisceau ridicule de leur Système interne ultra-déficient: l'Imagination. En quelques générations, je veux dire en quelques éclats de seconde, ils furent saisis d'un doute: n'avaient-ils pas trop donné de champ à l'artifice, au virtuel, à ce qu'ils appelaient le "Savoir"? Mais déjà, il était trop tard: les Humanoïdes avaient mis à jour leur faiblesse-paradigme - "l'identification". Bientôt, ils offrirent à leur regard béat un Pseudo-univers qui "répondait" benoîtement à leurs attentes: tout y était "moyen" - ni guerre, ni paix; ni richesse, ni pauvreté; ni vrai, ni faux; ni clair, ni obscur - moyen, donc souhaitable
...Détournés vers le non-monde et rapidement déracinés d'une planète qu'ils avaient presque détruite, les "Humains" furent décervelés et robotisés mais pourvus d'un supplément fusionnel qui les persuadaient en permanence de diriger leur propre "libération" et leur avancée volontaire vers l'Extase.
...Peut-être errent-ils encore dans les espaces primaires, peut-être ont-ils rejoint les Humanoïdes dans les usines Martiennes de recyclage bioecyber?
...L'Exil vint enfin et nous permit de traverser les espaces et les néants, de rejoindre l'Obscur, le lieu même de l'Extase!
...Quel que soit l'Univers d'où vous venez, n'oubliez pas cette forme primitive d'Existence: les "Humains" ont perdu le monde, ont nié le Jaillissement Originel et ainsi rendu impossible leur propre Salut : c'était eux-mêmes!"