La revue improbable

N°9, juin 2001

Sommaire :
Paul Celan, Alain Suied
Adieu à Odette Lacroix, Alain Suied
Poésie, Sébastien Durand

Le juif du sujet, Paul Celan et l'Amémoire Occidentale , Alain Suied

A noter : cet essai est désormais disponible aux éditions de l'improbable , au prix de 6 euros.
Vous trouverez ici les deux premiers chapitres. Pour le commander, imprimer le bon.


"Quel est le sens - dans la vie du poète - de son suicide?"
Ce long texte est un essai sur le mariage impossible de la judéité et de la "germanité" de Paul Célan, l'auteur en allemand d'une oeuvre hantée par la mémoire de parents enlevés, sous ses yeux, pour être déportés .
La souffrance déchirante d'un poète déchiré entre deux mondes siens, dont l'un est le bourreau de l'autre, s'est achevé par la mort volontaire.
Alain Suied la replace dans la longue histoire d'incompréhension, le malentendu tragique de la Chrétienté à l'égard du peuple juif, d'où est issu le Sauveur.

Adieu à Anette Lacroix, d'Alain Suied.

"L'au-delà est toujours un au-delà des mots. Jamais les mots ne peuvent dire le réel. Ils le désignent, le rappellent, l'évoquent. Comme on tente de conserver la mémoire d'un être cher. La mort, la mort indicible et pourtant toujours à l'oeuvre est sa frontière.
[...]Une dernière fois,nous devons saluer la mémoire et la présence physique d'ANNETTE LACROIX pour lui rendre sa liberté absolue, pour lui témoigner de notre mémoire au-delà des paroles, au-delà même de la mémoire. "

Poésie
La revue du mois de juin ne se limité pas à ces textes coléreux, tragiques ou pathétiques nous continuons à accueillir la poésie.

Sébastien Durand nous propose, ce mois-ci, la vue végétale d'une ville.


Vous pouvez nous écrire à cette adresse
: Revue.improbable@wanadoo.fr