NOUS SOMMES TOUS DES ESPAGNOLS
Alain Suied

APRÈS LE 11 SEPTEMBRE, LE 11 MARS: MADRID connaît la violence absolue.

UNE REVENDICATION: AL QUAEDA - et elle semble susciter le doute dans certains cornmentaires. Notamment en France. Notre pays ne s'est pas engagé contre le Régime monstrueux de SADDAM HUSSEIN, ACCEPTANT L'INHUMANITE et le totalitarisme qui se développent dans de nombreux pays dirigés par des fanatiques Arabo-ISLAMISTES.

L'ETA est une organisation criminelle mais les moyens monstrueux mis en oeuvre dans les attentats montrent - pour le moins - une complicité avec certains INTÉGRISTES.

IL Y A DESORMAIS UNE FORME DE COMPLICITÉ avec le PIRE à ne pas souligner ....L'ÉVIDENCE: une GUERRE A COMMENCÉ et elle ne se résume pas à l'opposition entre "pauvres" et "riches". L'Alter-antisémitisme, le vil et ancien anti-judaïsme, les explications socio-économiques, l'anti-AMÉRICANISME gaulois, les soi-disant "idéaux" égalitaires: rien ne tient debout...DEVANT L'HORREUR.

LA FRANCE NE S'EST PAS ENGAGÉE avec les AMÉRICAINS - peut-elle encore choisir de REFUSER L'ISLAMISME, de se positionner clairement dans la guerre idéologique et religieuse qui a commencé?
IL FAUDRAIT D'ABORD DRESSER UN CONSTAT: LE NAZISME VERT A DRESSÉ SES COLONNES ET ATTEND SON HEURE...
En FRANCE, les intellectuels "branchés" ont préféré projeter sur "les arabes" l'image de la "victime". Par "culpabilité" face à l'injuste traitement réservé aux immigrés? Par ignorance? Par déni des réalités du "régime" d'Arafat? Depuis 67, l'idéologie anti-sioniste est servie par les extrémistes de tous bords... sans "distinction"...

Est-ce le meilleur contexte pour redresser la barre et clamer haut et fort notre refus de la vision "moyen-âgeuse" des islamistes?

LE RESSENTIMENT DES RICHES SAOUDIENS et celui des miséreux accablés par les régimes tyranniques d'une partie du monde sont de même nature: il entraîne la haine et le refus de l'Autre.
Le ressentiment Allemand a mené à la Guerre et à l'Horreur.
FACE AU DÉSHUMAIN, il faut se positionner clairement.
L'ARCHAISME NE RENONCE JAMAIS.
Ne renonçons pas à lutter contre nos ennemis!

La revue improbable
N°31, juin 2004