L'IDEOLOGIE SACRIFICIELLE
Alain Suied

CHEIK YASSINE n'est plus et ses appels au meurtre d'Israëliens sont repris par d'autres voix: au coeur des attentats, au centre des discours de haine et dans la vision du monde de nombreux islamistes, quelle "idéologie" soutient-elle la nouvelle Barbarie?
Quelques responsables Musulmans Français se sont levés pour rappeler que l'Islamisme (souvent lié aux "Frères Musulmans") vise aussi (sinon en premier lieu, pour certains) les musulmans eux-mêmes!
Un parallèle s'impose - qui n'est nullement provocateur: le nazisme fut une idéologie "sacrificielle" - il s'agissait , notamment, d'éradiquer la "part maudite" (Geoges Bataille), la part "originelle" de la société Allemande: les citoyens juifs...Il s'agissait aussi - à travers une obsession liée au "sang" - de fantasmer sur une irrationnelle "pureté"... habituelle thématique des tyrans et des tueries...
L'islamisme - de Ben Laden à tel ou tel intellectuel (Tariq Ramadan n'est qu'un exemple parmi d'autres tout aussi "intégrés") - joue sans vergogne sur la même illusion: le ou la "martyr"(e) oublie sa famille, célèbre la mort pour... gagner - par son "sacrifice" - un "Paradis" qui n'est que l'expression la plus extrême d'une ILLUSION qui semble valoir - à ses yeux - plus que toute "raison", plus que tout autre "respect de l'autre", plus que toute vie!
A travers la "lapidation" (guerre des "pierres") et le meurtre (attentats dans les bus et les cafés, le terroriste islamiste dit que "l'autre" lui est intolérable - comme un mal intérieur qui le rongerait...
Le sang - comme dans les processions d'auto-flagellation - devient le symbole non plus de la vie (qui serait vie-avec l'autre) mais de la célébration de la mort qui rend possible une existence sociale exclusivement "islamiste": un seul VOLK, autour d'un seul FURHER.
Comme du temps de la montée de l'hystérie hitlérienne - mais pour des motivations inconscientes différentes (ce n'est pas néoessairement l'image du "père" qui est "visé" ici. ...mais peut-être la "sublimation" de la "mère"?) - l'islamisme s'en prend D'ABORD aux juifs (fantasmatiques) mais rejette ou rejettera à terme TOUTE différence...
Ceux qui veulent l'ignorer se trompent de guerre et de "camp"!

La revue improbable
N°31, juin 2004