DE PARE EN PARE
Alain Suied

. LE 1er Juillet 2001, le PARE voulu par le MEDEF et Nicole Notat sera "géré" par l'ANPE: les "demandeurs d'emploi" (il faudra dire "offreurs de compétences") seront "sous contrat" avec un "un conseiller" et se verront proposer offres d'emploi et "prestations". Les sommes investies par l''UNEDIC seront de 8 milliards de Francs par an, l'ANPE "service public" deviendra PRESTATAIRE de l'organisme paritaire. Avant cela, de nombreux changements interviendront dans la vie quotidienne des agents: ALE 2000, PARIS 2000, Bureau 2000, Géode et autres logiciels.
. C'est un changement de nature de leur travail qui s'installe - sans véritable concertation: le chômeur sera en "accompagnement". A l'heure du travail PRÉCAIRE, cet ensemble de propositions pourra s'arrêter si remploi est possible -mais l'ASSEDlC ne paiera qu'un seul "PAP" ou "suivi" si...le demandeur d'emploi doit se réinscrire...quelques mois plus tard!
. Nouveaux et anciens "indemnisés" seront les seuls "aidés"-L'Etat se charge des RMIstes demandeurs d'emploi...Finalement, le MEDEF et l'ASSEDIC y trouveront leur "compte" -L'Etat à nouveau sera mis à contribution sur la cynique route de la "refondation sociale" chère au Baron Sellière...Moins de 4000 agents seront embauchés à l'ANPE. Les premières estimations du MEDEF faisaient état de 5 à 15 000 agents supplémentaires dans les ASSEDIC s'il avait dû assumer la charge du PARE...
. Le PARE est-il simplement un "aménagement des services habituellement prodigués par l'ANPE ("Accompagnement", SPNDE, etc)? Non: :il s'agit de la PRIVATISATION de ces tâches-le demandeur d'emploi signera un "contrat" avec l'ANPE, qui deviendra, en lieu et place du MEDEF, l'interlocuteur et le responsable de son devenir!
. Dans le cadre plus général de la vision du MEDEF du "Social", le PARE s'avère un élément essentiel du DÉSENGAGEMENT des puissances d'argent de leurs devoirs dans notre société de plus en plus "américanisée" (sans les ..avantages de cette américanisation!)
. Comme pour les "retraites", le MEDEF propose le "pire" des plans pour... obtenir le "pare" ...en fin de compte-c'est-à-dire son "plan" initial. Avec finesse et dans une connaissance approfondie des "rouages" de la vie sociale, le MEDEF utilise les "analyses" et les "décryptages" des spécialistes et des propagandistes de l'esprit "soixante-huitard" pour CADENASSER les "devoirs" et multiplier les profits.
. L'intelligence au service de l'Argent? L'utilisation des désarrois de la société pour l'imposition de nouvelles normes? Rien de NOUVEAU? Non, sans doute-mais les CONSÉQUENCES de telles attitudes sont connues. L'Histoire des deux derniers siècles et la sociologie de nos sociétés capitalistes ont montré que TOUS LES MOYENS sont bons, même les plus totalitaires, pour conserver le PROFIT maximum au nom du Bien général. ...Krupp et IBM -dans les années 30 du 20 è S.- n'ont pas agi selon d'autres principes.
. A l'heure de l'informatisation absolue et de l'idéologie du "confort" et de la "tolérance" AFFICHES (et seulement affichés) le piège se referme sur les EXCLUS d'aujourd'hui., salariés de la précarité et de la flexibilité, sous-classe d'une société à deux vitesses...
. Où cela mène-t-il?