Ombre
Théophile

Une ombre ne se démontre,
Ephémère, elle est reflet,
Elle n'est qu'une image, noire,
Posée, elle décrit des courbes.

Une ombre, c'est une magie,
Celle du perçu, et non-vu,
Un candélabre, un voile,
Suffisent pour la créer, nue.

Une ombre se crée à perpétuité,
Fantôme ou prostituée,

Elle ne se cache de ses méfaits,
Elle s'octroie sa forme, son contour.

Une ombre est un présage,
Elle engendre un oracle.
Un coin de rue ou un trottoir,
Un mur, elle se propage.

D'une ombre, il faut se méfier,
Elle rime avec sombre.
Seule, elle peut nous défier,
Elle se refuse, l'ombre.

Elle se renie, obscure.
D'elle-même, elle n'est rien,
Rien sans la vie, la matière,
Elle miroite, reflète.