Patrick Maury
PETITES MÉTANIES DU TEMPS
Édition Obsidiane
Itzhak Goldberg
JAWLESKY ou Le visage promis
Éditions l'Harmattan
LECTURE
Alain Suied


Artistes et poètes de leurs vies

Certains livres vous adressent un signe d'amitié, vous parlent dans un registre plus secret, plus intime: deux artistes et poètes séparés par le temps, sont l'occasion de signaler leurs démarches enfin plus présentes pour chacun à travers deux livres nouveaux et rares.
Patrick Maury publie très peu. Artiste et poète, il a collaboré avec le regretté François-Xavier Jaujard, au temps des intrépides éditions GRANIT. François Boddaert, directeur d'Obsidiane l'accueille dans une collection d'auteurs français soucieux de la langue et de ses jeux subtils :il y rejoint Marie-Claire Bancquart, Frank Venaille, Paul le Jéloux, Jean-Claude Caër et le trop oublié Jean-Michel Franck...
Son recueil Petites métanies du temps est bref, incisif comme un coup de sonde dans l'abîme du Temps. On devine la longue maturation d'un ouvrage sans cesse élagué...pour tenter de donner à entendre "le silence du monde".
Si "tout advient", pourquoi attendre, durer ? Pourquoi donner du sens au "tout petit canevas des larmes" ? Pourquoi même parler: "le monde est malade de la bouche"...
"Si l'on savait fermement repartir/ et abréger ainsi le temps de la connaissance/ comment pourrions-nous encore avoir peur? "
L'homme,surchargé de lui-même, doit retrouver "l'enfant redonné" au fond de lui-même.

Itzhak Goldberg est docteur en histoire de l'Art. Il consacre un ouvrage à ALEXEJ VAN JAWLESKY (1864-1941), qui manquait au corpus des ouvrages d'art de qualité.
Contemporain de Kandinsky et du "Cavalier Bleu", Jawlenski ose poser le visage comme centre de son oeuvre en plein mouvement "abstrait" - mais...sa véritable audace est de rendre ce visage...ABSTRAIT...
Et de le rendre métaphysiquement HUMAIN, alchimiquement symbolique de son travail de peintre : travail sur l'espace et la couleur, sur le sens et la figuration.
Visage Christique ou icône moderne? Visage "visible" ou visage qui voit?
Ou encore... Visage de l'Invisible?
"Isolée au sein de l'avant-garde", l'oeuvre de Jawlenski nous apparaît,à travers les approches subtiles et informées de l'auteur, comme immensément actuelle, authentiquement universelle. Entre expressionnisme et fauvisme, ce peintre n'appartient pas a une "École" - il est poétiquement peintre.
Les reproductions qui ornent l'ouvrage le démontrent : JAWLENSKY "invente" l'icône moderne - entre "Tradition" et interrogation existentielle.