Lecture, Alain Suied

NON - " ASSISTANCE PUBLIQUE "?

LE PROFESSEUR PHILIPPE EVEN PUBLIE SON TÉMOIGNAGE SUR LE SYSTÈME HOSPITALIER FRANÇAIS ET SUR L'HÔPITAL POMPIDOU IL S'AGIT D'UN RÉQUISITOIRE INQUIÉTANT,
QUI CONCERNE CHACUN.

. .Pneumologue désormais "à la retraite", Philippe Even publie un essai (Édition du Cherche-Midi) qui souligne le GÂCHIS administratif et humain représenté par la gestion de la Santé à " L'Assistance Publique "…
..Il s'intéresse plus particulièrement à l'H.E.G.P.

250 lits en Chirurgie Cardiologique - et peu de patients; pas assez de lits dans les autres services " jugés moins mode "...Le directeur assure que le patient peut bénéficier de tous les " bilans " en une journée, que l'on prend en charge la " globalité " du patient...On ne vous conseille pas d'y aller vérifier...

...D'abord, l'inforrnatique ne suit pas. Pas de spécialistes capables d'effectuer les "opérations "... informatiques! Ensuite, l'Humain est mis ...entre parenthèses: tout est trop vaste, trop haut, trop loin: les employés eux-mêmes se perdent dans les couloirs!
...Les infirmières tentent d'apporter un brin d'humanité dans le béton.
...L'Hôpital Européen G. Pompidou est l'emblème et l'amorce du futur Système de Santé Publique: une machine formée non selon les besoins du malade et les réalités de la maladie - mais selon les " idées reçues des mandarins ".

...Elargissantson propos, le Professeur Even n'hésite pas à employer le terme d'INCOMPÉTENCE pour évoquer ce " Système " qui jouit pourtant d'une bien meilleure image que d'autres systèmes européens...
...C'est compter sans la redoutable habitude Française: un étroit mélange entre Bureaucratie et Capitalisme, entre discours lénifiant et " intérêts " bien compris...

...Le " patient " ?

...Ah oui,le patient! Eh bien,c'est pour lui qu'on dépense des milliards!
...Heureux patients! Ils sont sûrs de mourir guéris! La Presse se déchaîne contre le livre et son auteur: c'est un " mandarin " et il est " nostalgique " du 19 ème siècle...Reste à poser une question: la Médecine a-t-elle vraiment changé son regard sur le patient depuis le... 19 ème siècle ?

... Une "loi" se met en place: on va POUVOIR CONSULTER SON DOSSIER MÉDICAL…On le devine: il s'agira de la version " autorisée ", c'est-à-dire truquée. L'INDIVIDU n'est pas la préoccupation des systèmes " post-modernes "!

... C'est justement tout le problème de nos sociétés - dont le " discours médical " n'est qu'un " signe avant-coureur " !