Éditions de l'improbable
[accueil] [présentation] [catalogue] [commandes] [actualité] [revue] [contact]

Présentation
Richard Ober
novembre 2001 - revu et approuvé en novembre 2014!

" Celui qui veut une preuve de ce qu'il ne peut percevoir est un sot,
celui qui veut offrir la foi à cet idiot est un fou "

William Blake, vers gnomiques (Tr. Alain Suied)

Le dogme matérialiste : vision mécanique de la vie
" L'univers est une machine, l'homme, produit de cette machine, est lui-même une machine "

...Voici LE dogme qui est le point de départ et l'aboutissement de la pensée mythique contemporaine.
...La représentation de la vie comme mécanique et non organique , comme une chose et non comme un être vivant, est l'explication universelle.

...Cette représentation est celle de la philosophie matérialiste, qui prétend à l'exactitude et à l'efficacité scientifique. Elle a progressivement envahi l'espace intellectuel ou spirituel des modernes.

...En termes simples: le "comment" s'est enflé démesurément à tel point qu'il a débordé sur le "quoi" et le " pourquoi ".

...La démarche scientifique détient sans conteste sa légitimité et sa grandeur, elle n'est pas critiquable en soi mais dans la généralisation de son application. Ce qui outrepasse ses prérogatives, ou son champ d'action, est son extension à tout ce qui est humain, et in fine au vivant tout entier. Extension qui s'exprime par cette parole désespérante : " ll n'y a pas d'âme "

...L'univers par la méthode scientifique est donc perçue comme une machine, et selon cette vision l'homme fonctionne lui aussi comme une machine.

...Et, utilisant cette méthode, toutes les disciplines humaines, depuis l'économie jusqu'à la sociologie, en passant par la linguistique et les arts, ont été touchées par la philosophie matérialiste.
...Le matérialisme dialectique en histoire, la sélection naturelle dans les sciences de la terre et le déterminisme instinctif dans les sciences de l'homme postulent tous l'hostilité comme moteur de l'évolution. La lutte pour la vie des uns au détriment des autres est la pierre angulaire des édifices intellectuels modernes…
...Mais il y a un autre accès, une autre compréhension possible, pas forcément incompatible avec la science, comme l'a vécu Teilhard de Chardin (saint Thomas d'Aquin, avant lui, avait déjà réconcilié mystique et raison.)

......Et si le principe de l'ancienne philosophie, la coopération entre les créatures et le Créateur, le désir de rencontre mutuel, était VRAI ?
...... Et si la vision des enfants et des poètes, " Tout est sensible " (Nerval, Vers dorés), était VRAIE?
......Et s'il y avait, bien plus que quelque-chose à connaître, quelqu'un à aimer ?

... De la cellule monacale à la cellule carcérale

...Comme outil d'action sur le monde, la philosophie matérialiste a prouvé sa remarquable efficacité. Dans le domaine politique elle a conceptualisé l'organisation rationnelle de l'état et des sociétés qui a servi de programme d'action mathématique afin de réaliser une cité parfaite, une Utopie mécanique.

...Nous pouvons considérer l'univers concentrationnaire comme son " apothéose ".
...
La promesse de l'avènement de la Jérusalem céleste -vision de l'Apocalypse de Jean- (qui succédera à Babylone, la cité corrompue) a été récupérée, singée, par l'Utopie sociale; le rêve est devenu le cauchemar.

Mais le serpent continue de nous présenter le fruit de l'arbre de science comme désirable !

...Quête de puissance, rationalisation, domination, utilitarisme, autonomie et suprématie de la raison, refus de toute autre voie d'accès au monde constituent encore le socle intellectuel des sociétés occidentales.
...La misère d'une part énorme du monde, le désespoir profond qui frappe la jeunesse des pays riches, le narcissisme et le cynisme cruel qu'on nous donne en exemple en sont les conséquences visibles et souvent acceptées avec fatalisme.

...Déterminisme, Fatalité, Absurdité, Néant : telles sont les lois qui régissent la principauté du serpent.

...Mais le sentiment de l'Absurdité de toute chose ne prouve pas que tout est vain !
...Il est une indication, il montre que l'effort du cœur, de l'âme et de l'esprit ne s'est pas dirigé dans la bonne direction.

Le miracle: une autre vision possible

...Comment expliquer l'ordre par le chaos ? l'organisme par la mécanique ? Le vivant par le mort ? Les arts par l'instinct ? Le bien par le mal ?

...La merveilleuse harmonie de la nature, ou de la Création, n'est-elle pas le gage en beauté de la plus grande espérance ?

...Il est en effet improbable que le cosmos soit la Création
...et que le Créateur se soit plus que révélé, incarné,
...mais aucune preuve du contraire ne peut faire disparaître la faim et la soif
... ni ne peut détruire ce qui est, dans les ces cas heureux, la certitude intérieure.

...Considérer l'univers sous le seul ASPECT MÉCANIQUE nous empêche de voir LE MIRACLE DE LA VIE.

Il nous semble vital de changer notre regard sur la Création, afin de percevoir ce miracle d'amour qu'est la vie !

...Dans cette perspective générale, la revue improbable, ainsi que les éditions du même nom, cherchent à présenter des textes d'interrogation, de doute à l'égard de certaines certitudes scientifiques, d'élucidation ironique du monde moderne et de témoignages sur la présence de la bonne étoile.

...Nous ne laissons pas, pour reprendre le mot de René Char sur les poètes, " des preuves mais des traces ".

...Le système scientifique des preuves et des probabilités, s'il est adapté - en partie - au domaine judiciaire, scientifique et économique, peut bien essayer de circonvenir le réel, il nous dit COMMENT, mais il est impuissant à trouver QUOI, ni POURQUOI ni vers OÙ.
...
A moins qu'il ne soit intégré dans une vision grandiose de l'évolution créatrice, il nous faut citer ici les œuvres admirables de Teilhard de Chardin et de Bergson, où foi et science sont réconciliées, intuition et raison mariées .

L'étoile de l'espérance

...Teilhard de Chardin :
" Le monde se présente à nous, non pas seulement comme un système en mouvement (nous trouvons cela également dans la machine) mais comme un système en état de devenir et de développement, ce qui est tout autre chose "
...Le Christique, 1955, p.3

...Le cosmos ne fonctionne pas à la manière d'une chaîne d'assemblage, il se transforme, il croît, il VIT!

...L'image du jardin donnée par la Genèse lui correspond bien plus que celle de la machine.

..." Je te donne le bout d'un fil d'or: enroule ce fil autour d'une balle et il te conduira à la Porte du Paradis taillée dans le mur de Jérusalem "
...William Blake, vers gnomiques (Tr. Alain Suied)

...La chaîne d'or, la connaissance par le cœur est devenue un fil ténu mais il relie encore le passé le plus lointain à l'avenir le plus riche de promesses.
...Le fil de la mémoire anticipatrice, le fil d'or est donné à chacun.

...Le Sauveur, " La vie, la vérité, la voie " , a ouvert à tous et pour toujours la porte par laquelle on entre au Royaume, à la Jérusalem céleste.

Certes, elle est étroite !

...Si nous éprouvons encore la soif et la faim, si nous ne sommes pas rassasiés par l'abondance moderne, loin d'être forcés de sombrer dans un nihilisme injustifiable, il est encore possible de poursuivre la plus antique recherche, rien ne s'oppose à ce que nous levions les voiles et partions vers l'inconnu, ou même l'inconnaissable, il reste encore des continents inexplorés, ou plutôt, le monde reste encore à peine exploré.

...Et, quittant l'empire Babélique régi par la loi du serpent, nous sommes tous invités à marcher vers la terre promise, vers le Royaume.

...Renonçant à la mécanique des choses, confiant en la promesse renouvelée
...nous sommes invités à tourner notre regard du côté de l'universelle analogie, des symboles et de l'intuition,
...du côté de l'irréductible, de l'humain, de la vie !

...Avec, pour nous accompagner, le chuchotement intérieur,
...la petite voie (voix) révélatrice,
..."La petite fille espérance Immortelle " .

...Invités à suivre l'étoile qui conduit au Royaume…

[accueil] [présentation] [catalogue] [commandes] [actualité] [revue] [contact]