Tristesse
Théophile

Je lance un long cri vers le ciel
Mais l'écho jamais ne revient.
Seigneur, j'attends encor, en vain
Ici-bas se trouve le miel

Donnez-moi affection, bonheur
Le goût de votre création
La chaleur de votre compassion
Charité, fruit de mon labeur.

Je sais où se trouve le lait
L'herbe verte et aussi les nids
Mais mon âme se cache, fuit
Il ne me reste qu'à parler !