Au-delà
Cèdre

L'innocence forme des colliers de joyaux
Elle est une pureté dans un royaume de fées,
Une ingénuité créant la fraîcheur des idéaux
En s'illuminant sur la chandelle de la virginité...

Elle est un jardin au centre des espérances
Ses limons nagent de bonheurs d'inspirations
Ils sont bordés de fleuves en croissance
En étendant des souffles d'évasions.

Ses cheminements sont éclairés d'inconnues,
Ils se faufilent dans nos sens effacés,
Ils nous montrent les entiers nus
En nous tendant des mains de fraternités...

Elles nous montrent leurs secrets parfumés
Nous faisant voguer dur des sites mystérieux,
Nous emportent sur les champs dorés
Et nos imaginations s'écoulent en leurs creux.

La revue improbable N°23, octobre 2002