Cartes
R.O.

Il n'y a point de cartes récentes pour se diriger en ce siècle.
(Mais des images falsifiées de la réalité circulent en abondance)
à peines quelques indications, griffonnées à la va-vite,
par des sentinelles de l'infini, guetteurs du jour.

Et maintenant, voici de quoi il s'agit:
une immense chaîne de montagnes
pour attacher le ciel à la terre
et un sommet à atteindre!

Certes, il se trouve pourtant des cartes jaunies
que les explorateurs des temps passés
ont tracées avec les moyens du bord,
la langue en est devenu indéchiffrable,
Hermétique et celée.

Mais que celui qui a du coeur lise!
Il comprendra!
Des amis de jadis lui ont légué des cartes aux trésor,
des cartes à jouer méprisées par les savants,
des cartes de de tavernes enfumées
(Où l'ouvrier côtoie le voleur, l'agora de Paracelse)
des cartes périmées où les montagnes sont applanies!

Celui qui a du coeur, et du jeu, et dont l'esprit subtil sait déceler
le moment opportun, verra peut-être dans ses cartes
une cinquième! De toute la reine, car d'extraction Bénie!
Et la quinte bien saisie ouvre les portes de la Roseraie!

Celui qui a du coeur, Oh, qu'il joue donc!
Et n'aye crainte de perdre toutes ses cartes en un pari
car la Quinte de toutes est bien la royale
et son éclat incorruptible éclipse l'or des Incas!

La revue improbable N°23, octobre 2002