Lance
Cèdre

La cadence est dans la mesure
Elle danse sur un plan pur
Le crayon déhanche son trait mûr
Sur les vallons d'une manche d'allure...

Les pensées sont transmises en lignes
Élancées, éprises par les signes,
Le fleuve est libéré par la mine
En s'écoulant près des rimes.

Les émois allument les rencontres
Brûlent les heures sombres,
Sous la soie de la Lune ocre
Enfumant les voies des ogres.

La revue improbable N°23, octobre 2002