ANTHOLOGIE DE LA POESIE PORTUGAISE CONTEMPORAINE
choix de Michel Chandeigne
415 P,
Catégorie 6-
Poésie-Gallimard

Michael Edwards
RIVAGE MOBILE
ARFUYEN, Paris
115 P., 14.5 euros

LECTURES
Alain Suied
Poésie

TOUTES LES VOIX

Comment rendre compte de l'ensemble de la production poétique actuelle - et comment ne pas (étrange paradoxe) constater la cruelle absence de tant de voix majeures? Faut-il souligner le nombre de recueils ou fustiger la terrible indiférence du public? Faut-il dire que depuis 30 ans l'esprit "de chapelle" a détruit la confiance de ce dernier? Faut-il attendre que le Temps sépare le "bon grain" de "l'ivraie"?
Deux publications nous aideront peut-être à aborder ces questions avec un début de "justesse"?

Gallimard propose une Anthologie de la poésie Portugaise contemporaine (1935-2000) qui nous permet de lire les grands noms révélés au public francophone par Michel CAMUS (Helder, Ramos Rosa), les poètes vénérés par les lecteurs de leur pays comme Sophia de Mello Breyner Andresen - mais que de belles découvertes!
Michel Chandeigne n'a pu être exhaustif - chacun le comprend - mais il nous fait "rencontrer" des destins extrêmes, des paroles chevillées à l'être et non au paraître, au semblant, à la vacuité - ces voix sans sérieux qui encombrent les pages de Libé, diront certains lecteurs Parisiens - sans oublier les grands "anciens". PESSOA n'y est pas - mais on lit Eugénio de Andrade, Miguel Torga, le "mystique" Jorge de Sena...
Un voyage dans le rêve d'un peuple!

Michael Edwards, Professeur au Collège de France, spécialiste de Shakespeare, auteur d'études sur Geoffrey Hill (qui reçut récemment le Grand Prix des Biennales de Liège - et j'eus l'honneur de faire partie du Jury...) et sur Beckett, propose aux inventives et ardentes éditions ARFUYEN, un ensemble des ses poèmes qui sont donnés en Anglais et....osera-t-on dire en "traduction"..? Pas tout-à-fait car l'auteur les a REECRITS en Français! Une très belle aventure de langue! Illustré par un tableau de Sell Cottnan, l'ouvrage aborde des thèmes majeurs : le corps, la nature, la Loi...
"L'esprit mesure la distance de l'exil": une "autre voix" se donne à entendre en nous et dans le monde - dont nous devons dèchiffrer la lointaine et mystérieuse vérité.
Le recueil est aussi la rencontre de deux univers éloignés, incompatibles, peut-être - mais essentiels: la poésie française et la poésie anglaise. Leur "rencontre" produit un recueil original et vibrant.


La revue improbable
N°29, octobre-novembre 2003