Réponse à M. Weissmann
Alain Suied

Sur Internet, la manipulation et la rumeur se disputent les "blogs"...
Une "thèse" signée D.Weissmann y apparaît ; elle est consacrée à la réception de Celan en France.
Mes premiers articles (est-ce si mal connu? Je ne le crois pas...) sont parus au début des années 70...mais "l'auteur" (ou du moins les "idéologues" qui tiennent sa plume) fait débuter mon travail sur Celan en ...85 !
C'est le premier mensonge d'une "liste" attristante, qui raconte de manière orientée et fantasmatique mes relations avec Mme Lestrange et adopte une "approche" de mes essais particulièrement perverse : il s'agirait de textes "communautaires" !
Absurde et veule.
Les "heideggeriens", piqués au vif (au juif?) ont choisi de...lancer cette "accusation"...mon identité!
Le ton est à lui seul une occasion de dégoût : on attaque sans se renseigner un individu supposé sans "réseau" - mais on lui suppose une "communauté" agissante.
Et tout cela à propos du poète juif Paul Celan !

Après guerre, Beaufret, idiot et folle utile, "justifia" Heidegger...
Aujourd'hui les heideggeriens attaquent sans vergogne avec les moyens les plus médiocres et mensongers.

Leurs arguments, leurs vilenies ne sont pas présentés "directement" mais par la rumeur et l'utilisation d'un tiers arriviste et peu regardant !
Dans le "Nouvel Observateur", Bernard Loupias a montré que la "lecture" Heidegerienne de Celan était impossible depuis mes publications...
Soixante ans après la Shoah, l'idéologie de la Raison continue son délire irresponsable...
Son impensé nous mène à la Pulsion et au Déni.

Niée par Heidegger, la source Hébraïque reste le "continent obscur" de la pensée Bourgeoise.
Nous n'avons pas fini de subir les effets du mensonge idéologique et de sa négation perverse.
Mais au moins cela montre que la PENSÉE GÉNÉSIAQUE reste vivante, c'est-à-dire dérangeante.

Gommer la culture et la pensée juive (hébraïque) des "sources" de la culture Occidentale est un projet nazi : un projet heideggerien (à l'oeuvre dans sa "philosophie" même!).

A lire: Paul Celan et le corps juif, Alain Suied, William Blake and co. éditeur.

Archives de la revue improbable