Confessions et louanges
François Jean Marie Albert BURUCOA

A mes Grands Parents et ançêtres
A ma Mère et à mon Père , Marie - Thérèse et Pierre
A mes "aides" et initiateurs en YOGA
A mes amis et autre ....


liberté , amour et vérité


Mes mains , mes pas , mes yeux , mon âme !

L'oiseau chante !
Il chante l'oiseau de l'âme qui connait DIEU
Il se réjouit de sa gloire éternelle et perpétuelle
Il chante sur l'arbre et dans le çiel et sur terre
Il chante sur toutes les branches , sur la plus basse et sur la plus haute

Coeur , ton habitation , ton amour!
Ame !  La joie
Tout est intérieur , même ton extérieur

Elle t'adore !
Tu l'adores !
Ils adorent !
Ultime connaissance d'adoration

Pour mieux croire , mieux penser , mieux aimer , mieux vouloir , mieux examiner , mieux respirer , mieux goûter , mieux savourer , mieux imaginer , mieux réaliser , mieux comprendre , mieux connaître , mieux  savoir , mieux être , mieux faire , mieux honorer , mieux respecter , mieux mouvoir , mieux s'immobiliser , mieux se dynamiser , mieux se reposer , mieux agir , mieux oraisonner  - ADORER !

Il vit ! Elle vit !
Il capte , il pulse , il expulse .
Il crée . Elle crée .
Ils épanouissent dans l'amour pur , plénifié de la béatitude incarnée , personnifiée et divinisée et divine ...
Abstrait et concret !

Devenus authentiques .
Vivants de la voix de l'immortelle immortalité , dans le silence .
Et elle , elle est comblée , offerte et rassasiée du divin qui depuis toujours est , qui l'attend et l'attendait au - fond d'elle - même , irréductible présence d'amour .
Du verbe divin conçu en l'absolu elle est née , conçue d'un souffle , de la vérité lumière qui a tissé et fait toute sa chair douçe , de tendresse .

Au fond de son regard , qui est , je suis vie qui vit et qui contemple la lumière
Ton visage d'amour , o éternel amour est immortelle lumière .

Amour ! Je te suis , je te vis .
Je t'aime !

Amour , nuée de splendeur parfaite qui envahit tout en moi et autour de moi , limpide joie sans souillure , immaculée .
Dans tes plis , la distance et le rapprochement , sont la présence , la pureté , l'innoçence , l'éternité et la vie

O Soleil de mon soleil qui me voit !
Un silence est en nous , sur nous , autour de nous , comme un bonheur .
Un bonheur d'amour !
Un bonheur toujours !

La puissance pure purifie .
Où va - t - elle ?
Comment ?
Commenter , voir ce qu'elle a vue , ce qu'elle fait .
Comment , raconter ?

Silence de bonheur
Air pur .
Baiser infini d'amour , de joie , de bonheur , d'humilité , de grandeur , de splendeur , de béatitude vraie , permanente et bonté

L'univers toujours , immaculé
La création ...

Ma main dans ta main , je t'écoutes , comme une oreille contre ton coeur .
Nous sommes là en un corps invisible et unique , dans le creuset de tous les corps , de toutes les formes, de toutes les couleurs et de toutes les lumières , de tous les sens .
Couleurs ?
Couleurs du réel , des tons , des émotions - impressions , sous - impressions et sur - impressions , des voiles colorants ou  éclairçissants , unifiants à une vérité lointaine et si proche , , des transparences filtrées au travers d'un miroir invisible vibrant de l'immuable plein de ce qui n'a jamais vibré et ne vibrera jamais ;
Pureté , impermanence , vacuité !
Ils sont là , tous là .
Pour que je les chérisses , libre , libre d'être , de vivre , d'aimer .

Indicible indisible
UN
Milliards de milliards

Je te vois ;
Ondes !
Je te contemples

Sourires

Une nuançe vogue dans l'infini subtil qui rassemblera tout dans la nuit et dans le jour , fondant et unissant tout dans la lumière .

A toi , nous sommes en toi
La seule clarté de l'amour parfait

Chantes ! Touches ! Et la paix déborde
La paix universelle .
Elle est , elle va dans l'espaçe et l'incommensurable temps , irréversiblement . Généreusement ! Sur tous les tons , dans tous les sons de l'unique gamme lumineuse et douçe .

Née de la lumière ! Lumière

Combien secourable mon DIEU est ta gloire au - dedans de moi .
Comme une fleur , faite de ta substance , à la douçeur - son de la lampe de ton amour , je m'ouvre et je respire la paix et la joie .

O mon DIEU !
L'enfant et l'enfance vivent de ta vie . Un souffle qui est le tien , les animent .
Au firmament secret du çiel est une couleur de toutes les couleurs , qui est de toute joie en la musique émerveillée du silence , et elle est illimitée .

Si calme tu m'as fait au fond de toi
Si calme au fond de moi est ton être et ta conscience .
Seulement animé de ta joie et de ta bonté , comme  l'oçéan des fleuves , éblouï et éclairé de ta gloire de vie étendue à l'infini .
Sur l'infini !
L'ame - étoile
Ton regard de splendeur que je vois , calme et sur , que tu enflammes et illumines de toute splendeur , de toutes les splendeurs de ton éternelle vérité

LA !
ICI !
Tout est lumière
Tout est communion
Tout est fusion
Tout est joie
Tout vit

Cristalline irradiance de l'infini diamant !

Et toi , qui est aussi sourire des fleurs et de l'azur épanouis comme des ailes immenses dans les vagues d'ondes des anges

Plus loin que l'aube
Plus loin que la vie !
Est un courant sur l'eau de ta lumière .
O je comprends !

O mon DIEU !
En ce monde  de merveilles heureuses lumineuses , lisses et miroitantes , où la verdure et la campagne sont saintes et sures , et saines .
Terre de ce monde , ce pays où le climat est léger et où il n'est qu'un seul visage qui 'voit' .
Ton visage qui exprime , sans cesse immuable , tous les sens , toutes les modulations de la matière , de l'esprit et de l'âme .
Et ta voix qui est la résonnance où tout respire .
La vie est là .
Elle est là .
VRAIE

Et l'âme comme l'oiseau , est toi . Elle vole , rapide , douçe , lentement , et plus vite que le plus vite
Libre d'être , d'aspirer au vol , et demeurant avec toi , comme une lumière .
Lumière !
Toi !
Lumière - toi ! Lumière - moi !
Vie qui est lumière
Amour qui toi seul est .

Tu es l'amour
Et tu es la demeure de çeux qui regardent et qui aiment
Demeure de celle qui connait , à l'intérieur de la vie , le silence , avec à l'intérieur du silence , l'absolue vérité vivante.

Unis , ensemble
Nous allons , marchants dans l'allégresse , dans l'attitude et le geste de la béatitude et en son immensité .
Nous allons dans le ' mouvement ' de l'éternité , où l'aurore semble contenir Dieu tout entier .

Immuablement demeurants
De nulle part ! De nulle part

O Divine , chaste et féconde , heureuse et nue !
Tu es béatifiée et sainte .
Vierge toujours . Tu es la vie qui n'appartient qu'à DIEU
DIEU , noble et bienheureux . Généreux , bon dans le bien . Tu es pur et merveilleux ;
Intact à jamais.
Etinçelant !

Nul ne nous voit , nul ne nous connaît
Indissoçiables et radieux , nous nous voyons tous , tout au long ......

Dans le silence ,
silence conscience , silence langage
La lumière en nos yeux devient lumière de partout

Avec le silence ,
une voix de ton corps , transparaît et émane
Elle vibre de ta béatitude
Elle va , où elle est , où elle existe
Pas de limite
Tu es tout çelà que je vis .

Sens , chant , charme , subtil !
Sens infaillible des mots
Tu es le poids , la densité , l'apesanteur , la substance , l'immatérialité , la vie qui  tout ce qu'elle veut de la matière , qui par elle devient visible ou invisible , mouvante , statique .

En toi je m'agenouilles , et je perçois , léger l'immatériel ange qui vole dans le corps splendide et lumineux de ta gloire immortelle

Liberté !
Liberté

Amour , nous sommes nourris de ta patience et de ta miséricorde
Par vous nous allons à l'allégresse heureuse de la plus belle chance , la qualité la plus fine
Nous effleurons et nous caressons un sol où passe un frisson bienheureux

O mon DIEU
DIEU de bonté , tendre et doux !
Tendresse en mon corps où tu as mis ton amour
En nos yeux est ta clarté , ta beauté
Tu habilles les corps de sourire , au pas très simple de l'obéissance et du don
Et à chaque aurore , tu es de partout , le secret radieux

Toi qui sait DIEU
Qui voit Dieu partout
Toujours
Comme le souffle , bonheur paisible de l'éternité
De lui toute vie
En lui tout est parfait

L'enfant pur , boit sa beauté
Il aspire de ses narines l'air ensemençé de son harmonie
Il respire la perfection de la vie

Joie !
Joie !
En ta joie , toute la création de pure féliçité
Propre existence , lumière et amour

Il nous nourrit d'éternité

L'univers est vase , et avec lui nous sommes l'infini qui s'écoule , de sa présence , de sa parole , de sa beauté , son amour , sa joie
Tout avec lui est vie
Tout est connaissance
Tout est béatitude

O !
Sois !
Soyons la vérité , rayonnements absolus de l'âme , la douçeur de la vie de l'univers

Tendresse , jeu libre de la joie et du sacré battement des coeurs dans la beauté
Éveil !
Du sommeil des sourçes
Du sommeil des rives
Du sommeil des rires
Sourçe !
Sourçe de lumière

Tu es le seul "être" qui es et qui subsiste par lui - même
Etre que tu donnes
Etre que " possède" toute créature qui vient de toi
Rien qui ne te soutienne

Etre consçience, ' êtreté' , je-tu-il-nous-vous-ils , immense et immuable . Tout en le bon vouloir du créateur de l'origine et de la suite créée , créante et créatrice

Archives de la revue improbable