La poésie d'Aurélien est directement issue de son expérience villageoise et paysanne. Simple et directe elle évoque avec pudeur et parfois colère la disparition d'un antique mode de vie au nom d'un certain progrés dévastateur.
Amoureux de la liberté, Aurélien ne peut se résoudre ni se soumettre à un monde urbanistico-superficiel. Il cherche dans son attachement à la terre les raisons de la joie et de l'espérance.