Francis Boumda

est un jeune poète du Cameroun que nous sommes heureux d'accueillir dans la Revue improbable.
Son oeuvre est ancrée dans la terrible réalité africaine contemporaine: maladie, corruption, violence. Le scandale de l'injustice et de la misère y est exprimé en termes prophétiques et du fond de ces ténèbres s'élève avec lyrisme un appel à la fraternité humaine. La véritable noblesse, qui est droiture, foi et justice, s'y fait entendre.
Francis Boumda a 26 ans, il est né dans l'ouest du Cameroun et il a obtenu ses diplômes d'études supérieures à l'université de Dschang (où il vient de soutenir un mémoire de maîtrise).


Les damnés de la solitude
Lucifer est-il entré dans l'homme?
Droiture
suivi de Hymne à la justice
Jésus
La foi et la sueur
Pour résoudre les calamités d'ici-bas