Pierre Marine explore comme un enfant, les yeux grands ouverts, les innombrables pages du livre fabuleux de la Nature. Le chapitre des Pyrénées lui semble infini mais il ne se désintéresse pas des autres.
Il ne cesse de tomber en extase devant le miracle de la vie sans cesse renouvelé et recherche les dernières traces de cette innocence originelle que l'humanité pleure depuis sa chute.