Alain Suied
alain.suied@laposte.net

Alain Suied est mort le 24 juillet 2008

prix Nelly Sachs
prix Verlaine - académie française
prix Vildrac - sgdl

publie:Histoire illustrée de l'invisible aux éditions Dumerchez

Alain Suied est né en 1951 dans l'ancienne communauté juive de Tunis. Il a publié notamment deux recueils de poèmes au Mercure de France: Le silence (1970) et C'est la langue (1973). Ses ouvrages les plus récents ont paru aux éditions Arfuyen: Le corps parle (1989), Face au mur de la loi (1991), Ce qui parle en nous (1993), Le premier regard (1995), Le pays perdu (1997), L'Ouvert, L'Imprononçable (1998). Une plaquette est parue en 1999 chez Cadratin, Le visage de tous nos rêves.
Il a publié un essai sur Paul Célan (Kaddish pour Paul Célan) ainsi que de nombreuses traductions de la poésie anglais, notamment de John Keats et Dylan Thomas. Traducteur de l'oeuvre de William Blake, il a donné en français Les chants de l'innocence (1992), Les Chants de l'Expérience (1993), Le mariage du Ciel et de l'enfer (1996) et vient tout juste de publier L'évangile éternel précédé du Livre de Thel.

L'oeuvre poétique d'Alain Suied est marquée par le sentiment de l'absence, de la perte, de l'exil. Elle ne se limite pas pour autant à un "office des ténèbres" mais porte une immense espérance, ou un immense espoir, de réconciliation par la fraternité.
A n'en pas douter cette oeuvre se révélera comme l'une des plus authentiques et des plus importantes de notre époque.

Pièces
Sortir de la fausse mort (extraits)
La voix, Jayanta Mahaparta (Traduction)
True fake

La blessure à Babylone
De l'autre côté
A la lumière des larmes
L'ardoise noire de l'origine, Adieu à André Frénaud

Dans les abîmes
Face au Mal
Entendre, écouter, voir
Le corps et le souffle vivant
Ombres capturées
Corps flottant
De chute en chute
Pierre d'Arquennes, poème
Abolir
Coplas
Dans la ville
Mélodie
Jacob (Chanson au bord des âmes)
Copla
Lied

Pour la joie
L'enfant qui vit dans tes entrailles
Bonjour, pauvre visage

Sur la poésie
L'enjeu vital ( Sur l'enjeu de la poésie)
Infini et intériorité
Réponse à un vrai lecteur de poésie
A Raphaël Draï

Présentations et analyses:
Au seuil d'une nouvelle connaissance: l'origine (Jean-Marie Delassus)
Le champ de gravité
Rester humain
Gérard Pfister
Gilbert Colombet
Richard Ober

Lectures
Pour Arfuyen: Nathan Katz, Vincent La Soudiere
Toutes les voix : Anthologie de la poésie portugaise, Michael Edwards

Janine Chasseguet-Smirgel
Adorno, la teneur de la vérité
Rachel Bespaloff: Lettres à Jean Wahl
Jean-Pierre Denis: Nos enfants de la guerre

Reverdy, Brunel (sur Rimbaud), Couquiaud
Jean-Luc MAXENCE: POUR GOLGOTHA, tapez 2001,2,3
POÉSIE: LA QUESTION DE L'ABSOLU
Nelly SACHS: EXODE ET MÉTAMORPHOSE
Jean-Claude Schneider: ENTRETIEN SUR CELAN
"Un vide que rien n'apaise": Fragments de l'éveil
Les noms de l'exil: Paul Sebag, Les noms des Juifs de Tunisie
Spinoza, les "lumières" et la post-modernité
Pfister, Klée
La femme poème (Linda Lé sur M.Tsvetaieva)
Cinéraire (Cilesu)

Artistes et poètes de leurs vies - Patrick Maury : Petites métanies du temps (Poésie) - Itzhak Goldberg : JAWLESKY ou Le visage promis (peinture)
Lyrisme et raison - Eric Brogniet, Poèmes I et II
Le courage de chaque destin - Michel Manoll : Si proche du silence - Richard Ober : Compostelle
Les manuscrits de la Mer Morte
Michel Camus : le silence du monde
J'abandonne de Philippe Claudel, un roman christique?
Fondane, le gouffre et le mur
Franz Rosenzweig existence et philosophie
Du Bouchet
, le discontinu et le non-dit
Heinrich Heine
L'exil du Livre
Ecouter l'indicible: Henri Meschonic , Michel Lambiotte
ANTHOLOGIE DU POEME COURT JAPONAIS

Publié aux Editions de l'improbable
Blake et Dante, un malentendu poétique suivi de Penser avec l'autre
Extrait du chapitre II, P23 à 27
Le juif du sujet, Paul Celan et l'Amémoire Occidentale (extrait)

Des textes en prose d'Alain Suied (analyses et nouvelles) sont également disponibles à la partie Monde moderne