Gilbert Colombet, libraire, sur Alain Suied

Il y a quelques années, en attendant l'heure de la fermeture de la librairie, je farfouillais dans les étagères à la recherche de l'introuvable. Un soir, je me souviens, j'étais devant les étagères où étaient rangés les livres de poésie, et j'ai attrapé le recueil
Ce qui écoute en nous. Moi qui ne lisais, pas de "poésie" de peur de ne rien comprendre, car je pensais que cela était réservé à une élite, eh bien ces mots m'ont tout de suite parlé.
Avec une écriture dépouillée, Alain Suied utilise les mots pour dire nos souffrances, nos manques et essaie avec clairvoyance de répondre à la question de l'origine.
Alain Suied, ne se cache pas derrière les mots, au contraire, il s'en sert avec clarté, justesse et sincérité pour montrer de "ne pas craindre ce qui écoute en nous".