La revue improbable octobre 2000

Pour le premier numéro de la Revue improbable mensuelle, vous retrouverez quelques unes des rubriques connues.
Nous avons choisi une nouvelle présentation pour que les nouveautés soient directement accessibles.
Les textes, par la suite, seront conservés dans les archives et consultables à partir de la première page.
Nous espérons que la variété des tons et des styles, du grave au futile, ne provoquera point votre ire mais que, bien au contraire, vous y trouverez le reflet de l'improbable aventure humaine.

La chronique traite d'un sujet redevenu d'actualité cet été: le fameux Serpent Monétaire Européen. A l'occasion de la présentation d'Euroland 2000, Le PDR avait relaté sa défaite et son enfermement dans les douves de la banque centrale nucléaire. Voici le récit mythique de son origine.

Dans la rubrique poésie vous découvrirez les merveilleuses rimes sentimentales du docteur Crastes. Sa courtoisie le rapproche parfois de Marcabru, l'illustre troubadour triste et hargneux. Vous trouverez aussi les lectures d'Alain Suied:Henri Meschonnic et Michel Lambiotte

Nous continuerons d'explorer ce monde étrange qu'on appelle souvent moderne et qui commence à vraiment mal vieillir. Nos explorateurs seront Alain Suied, avec un texte sur la violence en Occident, et les propositions d'un docteur qui pourrait bien exister: Eugène Thanasie. Il va de soi que cette rubrique manquerait à sa vocation si elle faisait preuve de la moindre objectivité.

Enfin, le Parti De Rien, le seul parti sans revenus, s'est impliqué pour le referendum du 24 septembre. Il a proné le quinquina et s'est opposé à l'abstinence, par la voix de Simone de Beauboire.

L'improbable est ici...
R. Ober

Vous pouvez nous écrire à cette adresse: Revue.improbable@wanadoo.fr