MÉMOIRES PARALLÈLES
S.F.
Alain Suied

Bien-sûr je sais ce que vous allez direje n'avais qu'un "non" à dire au lieu d'un "oui" et c'était plié - mais on voit que vous avez confiance dans les lois sociales de Pluton et que vous ne craignez pas la congélation en orbite pour sous-r.m.istes!
Malgré la sophistication du procédé Seillière, c'est inquiétant: les accidents thermiques ne sont pas rares!
J'ai accepté ce job et maintenat j'ai environ trois mille "mémoires dérangeantes" en stock! Vous imaginez l'encombrement! Et encore, j'ai la chance que toutes ne soient pas actives au même moment!
Les "implants" en eux-mêmes ne prennent pas de place - chacun tient dans une pointe d'aiguille - ah, pardon,vous ne savez plus ce qu'est une "aiguillet": on n'utilise plus ce matériel depuis deux siècles au moins!
Moi, ce qui me désole, c'est d'avoir perdu le sommeil à cause de ces voix, de ces cris, de ces fantômes qui me poursuivent - la nuit ne les arrête pas! C'est même le contraire...Sans parler des viols, des crimes non élucidés ou des atteintes à la sécurité et à l'intégrité des Robots-Workers et j'en passe...Je peux encore attribuer le dérèglement psycho-social au véritable détenteur de la "mémoire" implantée - mais je n'ai jamais pu faire condamner les coupables! Non seulement la Justice est lente sur Pluton mais les avocats ont tôt fait de prétendre que j'ai moi-même ajouté des éléments étrangers dans le non-dit de l'accusé ou que je tente de salir la mémoire de ses ancêtres en prétendant retrouver des défauts d'assemblages génétiques!
Alors, souvent, tout s'embrouille et c'est ma propre histoire que je ne retrouve pas! Je vous explique ma situation pour vous éviter ce genre de choix bio-social: n'importe quelle activité post-Perverse est plus indiquée que "gardien de mémoire"! Vous n'avez aucune difficulté à le deviner:les mémoires parallèles s'additionnent, se multiplient mais ne se divisent pas! Vous vous retrouvez entre deux miroirs qui ne réflecliissent pas votre image mais des images d'inconnus!
Moi, par exemple, j'ai été Saturnien de l'ère Non-Solaire chargé de mater la révolte des derniers humains parqués dans les sous-sols de CEntrepôt Génétique.J'ai été délégué au Congrés Trans-Spatial des clones de l'Espace Obscur et j'ai voté la Virtualisation de l'illusion-Vie du dernier peuple post-Martien!
Etrange...parfois...il y a cette image...
Non, je ne peux pas en parler...
Pas en langage reconstitué Imaginal, en tout cas...
On aurait pu dire alors: une "femme". Avant le switch sexuel, l'Anti-genre. Elle se penche sur ..moi? Je ne sais pas...Sur l'une de mes mémoires... Et elle rit. Un rire frais. Comme sur ces films en Ecran de Plasma Reconstitué. Avec une odeur de pommier et un vent frais mais agréable sur la peau...
Elle me murmure: "Tu es différent. Tu vas ressentir la joie et la peine. Tu vas distinguer le Bien et le Mal. Tu vas devenir le Prophète des Mémoires mortes, des coeurs mutilés. Tu vas donner le sens du bonheur à toutes ces âmes robotisées!
"Va-t-en!" Elle crie, radieuse. "Et traverse le mince filet de l'llusion!"
Je l'appelle. Je la cherche du regard. Mais toutes ces mémoires parallèles brouillent son message - et je me réveille dans la nuit des autres!

La revue improbable
N°32, septembre 2004