De la Renaissance aux Lumières
le paganisme totalitaire
Alain Suied

L'Islamo-Trotzkysme d'aujourd'hui n'est pas un simple accident de l'Histoire, une absurde "alliance"...
Dans le monde chrétien, le paganisme a infiltré la source juive et les penseurs de la Renaissance, de Bruno à Boehme, de Paracelse à Suso, ont intégré dans leurs textes à la fois la Tradition Biblique et des éléments païens.
Les philosophes qui furent revendiqués par la Révolution Bourgeoise de 1789 avaient, quant à eux, franchi le pas: le matérialisme était la valeur nécessaire et inéluctable.
L'antijudaïsme d'une certaine
Église était rejoint et dépassé par le refus païen du "judéo-christianisme".
L'antisémitisme moderne...dont on vit les effets à l'Est et dans l'Allemagne vaincue des fatidiques "Années 30"...a rencontré, sans difficultés, l'antisémitisme idéologique post-67 du monde Arabo-Musulman.
Révolutionnaires et Islamistes rêvent de liquider l'Occident. Oedipe antisioniste, le Trotzkyste ne se "souvient" pas que les "sionistes" étaient souvent "de gauche" ou... révolutionnaires...
L'idéologie alterantisémite peut sembler aberrante - elle suit une "logique"
et débouche sur une "alliance objective" des plus dangereuses.

La revue improbable
N°32, septembre 2004