Terre
Neil Thomas

Dans l'immensité
Apre du désert
La pierre embrasée
Flamboie comme mer.

Le sol est de fer
Sans espoir ni miel.
J'ai perçu la guerre
De l'eau et du sel.

Comme une morsure
Serre de ses griffes
L'ardente nature
Sur les cœurs rétifs.

Pupille torride
Et le cheveu fou
Par ces vents arides
D'où revenez-vous ?

La revue improbable
N°32, septembre 2004