Qu'aimes-tu en mes yeux ?
Vanessa Duval-Gagné

Je puise de mes phalanges les anges
Ce contre ma démence
Et l'éveil de mes orages
La simple présence de ces essences me fait oublier ma frêle romance d'avec les limbes
En tes pupilles claires quoique inquiets
Oh combien je me sens bien
J'arrive à oublier les cauchemars des matins
La crainte de mon naufrage sur des montagnes lointaines
Tes yeux doux du ciel me rassure tout simplement
Plus rien à dire
Dans le brouillard de mon inconstance
Moi, je me demande pourquoi
Sur mon chemin tu t'es attardé
Puisque je ne suis qu'un outil de folie
Y vois-tu toi aussi en mes yeux quelque chose de sécurisant
Ou est-ce que le charme de mes états perdus qui te touche le cœur de teinte de mystère
De mes silences
Je suis peut être les vapeur du mutisme

La revue improbable
N°32, septembre 2004